Bouzguène fête 5ème édition de la fête régionale de la figue de barbarie

Bouzguène fête 5ème édition de la fête régionale de la figue de barbarie

TIZI OUZOU- Le village Sahel, dans la commune  de Bouzeguène, à une soixantaine de kilomètres au sud-est de la wilaya de Tizi-Ouzou, vit depuis jeudi au rythme de la 5ème édition de la fête régionale de la figue de barbarie.13938345_323808521286852_8935803830848556662_n

Une cinquantaine de participants représentant une dizaine de métiers de l’artisanat, ainsi que certains acteurs de la vie économiques, en plus des associations culturelles prennent part à cette manifestation qui se poursuivra jusqu’à samedi.

Une ambiance festive a régné durant toute la journée de jeudi au niveau du village Sahel qui a assuré un accueil particulier aux invités venus d’au moins six wilayas, notamment Béjaïa, Tébessa, Boumerdes, Bouira, Souk-Ahras et Tizi Ouzou, a-t-on appris de Djaoui Lounes, président du Festival.

Développer la culture de la figue de barbarie et en faire une activité économique qui contribuera à promouvoir l’agriculture de montagne, une des alternatives du développement local, est l’objectif de ce festival qui prend de l’ampleur au fil des années et devient un rendez-vous incontournable au niveau local.

Ayant donné le coup d’envoi de la manifestation, le président de l’APW de Tizi Ouzou a mis le point sur la nécessité d’encourager l’agriculture de montagne à travers le développement des activités existantes dans les villages, à l’instar de la figue de barbarie dont la production a connu un recul ces dernières années, a-t-il constaté.

Le chef de cabinet du wali a expliqué, de son côté, que cette filière pourra contribuer à la création d’emplois, non seulement à travers sa culture mais aussi par la création d’unités industrielles de transformation de ce produit de terroir, connu pour ses valeurs nutritives.

Il a invité les chercheurs et les académiciens à effectuer des recherches dans le but de trouver « une nouvelle appellation à la figue de barbarie ou Akermous en tamazight », estimant que le nom accordé par les colons français à ce fruit « ne convient plus, la région étant habitée par des berbères fiers de leurs origines et non des barbares », a-t-il soutenu.

Après l’ouverture officielle de l’évènement, la village a vibré au rythme d’un mariage traditionnel organisé par l’association féminine de la localité qui a sillonné les ruelles depuis la stèle des martyrs jusqu’à la placette Tajmaât, où se tiennent des expositions des différents produits de l’artisanat et du fruit qui a donné son nom au festival.

Les festivités se poursuivront avec des conférences sur le développement de cette filière agricole locale et le tourisme solidaire ainsi que sur les bienfaits de la figue de barbarie et d’autres thèmes liés aux traditions et au patrimoine local.

Des tournois sportifs dans différentes disciplines sont aussi au menu de cette édition, en plus de jeux éducatifs pour enfants, un défilé de mode, un concours de chorale et des soirées théâtrales, a-t-on appris des organisateurs.

source aps

Photos Boubeker Belabbas‎

(Visited 647 times, 1 visits today)
Previous Comédie en Kabyle sur BRTV ! "D'ASTAJYIR" avec Massi lewhama. A mourir de rire
Next Béjaia: Un maître nageur sauve une vie avant de mourir

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 726 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Art & Culture Comments

Témoignages: Parler tamazight en famille une nécessite vitale!

Partager via FacebookPartager via TwitterPartager via Google+Partager via Email (Visited 41 times, 1 visits today) Post Views: 56

Art & Culture Comments

10 Proverbes Kabyle (fréquents) + Traductions

Une selection de 10 proverbes les plus fréquents…en Kabyle avec traduction. 1-• « D-lqella n yergazan i k-yerran, a εli d-argaz. » C’est le manque d’hommes, ô Ali, qui fait de toi

Art & Culture Comments

Tiqqar, ancienne tradition de jeu et combat en Kabylie.

Ce jeu consistait également en un apprentissage du combat dont voici les règles (trouvées sur Internet): Les adversaires s’entendent sur les nombre de joueurs, soit individuellement ou par équipe ou