Recette: Plat kabyle, « Aftir Oukassoul »

Recette: Plat kabyle, « Aftir Oukassoul »

La cuisine Kabyle est l’un des piliers de la cuisine algérienne. Une cuisine qui a su garder son authenticité et son identité à travers le temps malgré les diverses incursions phéniciennes, byzantines, romaines, arabes, ottomanes, ou françaises. Cette cuisine kabyle est une cuisine du terroir, riche et variée.C’est une cuisine saine qui utilise beaucoup de fruits, de légumes de saison, de l’huile d’olives et le blé. Je ne connais pas beaucoup cette cuisine hélas, mais je vous promets que c’est toujours un plaisir de découvrir une nouvelle merveille. J’ai aimé tous les plats kabyles que j’ai pu réalisés ou goûtés.

Aftir oukassoul est une découverte pour moi. Une recette envoyée par Amina dans le cadre de notre concours recette de famille.
Je remercie beaucoup notre chère amie pour avoir partager cette merveilleuse recette avec nous.

Voilà ce que Amina nous dit aftir ouqessoul

La cuisine traditionnelle algérienne est très riche mais malheureusement il y a des plats qui tendent à disparaître ; c’est le cas de Aftir Oukassoul qui est un plat typiquement kabyle.
Le nom qu’il porte nous donne la réponse. C’est un nom composé de deux mots : Aftir qui est la pâte à base de semoule de blé ; le deuxième mot est Akassoul qui est le nom du plateau dans lequel il est servi.

C’est une recette que je tiens de ma Tante dieu la protége.

Ingredients
Pour la pâte :
  • 300 g de semoule fine
  • 100 g de farine
  • 1 cuillère à café de sel
  • Huile
  • Eau
Pour la sauce :
  • 1 oignon
  • 1 bouquet de coriandre.
  • Quelques branches de menthe fraîche
  • 3 cuillères à soupe d’huile
  • ¼ càc de poivre noir
  • ½ càc de sel
  • ½ càc de paprika (pour moi c’est piment fort j’adooore quand sa pique)
Instructions
  1. Préparez la pâte comme la pâte à Msamen;
  2. Laissez reposer quelques instants.
  3. Dans une marmite mettez l’oignon et la gousse d’ail hachés .
  4. Ajouter l’huile
  5. Faites revenir pendant quelques instants avec les tomates pelées, épépinées et coupées en petits dés ainsi que la coriandre hachée
  6. Ensuite, couvrez d’eau .
  7. Ajoutez les épices et laissez mijoter.
  8. Huilez le plan de travail ; reprenez les boulettes de pâte
  9. Posez chaque boule au milieu d’une djefna (un grand plateau en bois) huilée
  10. Étalez la boulette en feuille très fine , en trempant de temps à autre les doigts dans de l’huile.
  11. Prenez un coin de cette feuille avec la main droite et mettez sur le dos de la main gauche
  12. Prenez le deuxième coin de la main droite
  13. Posez délicatement cette feuille directement dans la sauce, après avoir baissé le feu.
  14. Recommencez de la même façon avec les autres boulettes jusqu’à épuisement de ces dernières. Saupoudrez de coriandre hachée et servez aussitôt.
Notes
La vrais astuce pour la cuisson, une fois que la pâte étalée avec de l’huile assez finement, la prendre et la poser sur le pourtour de la marmite de façon à remplacer le couvercle, la pâte cuit alors avec la vapeur de la sauce.
Bon courage et bon appétit, cette recette est très très bonne !
(Visited 1 538 times, 1 visits today)
Previous Béjaia: Bir-Slam, La police offre des repas aux automobilistes, pour rompre le jeune.
Next Vidéo/ Bac 2016: Le petit journal revient sur le blocage des réseaux sociaux

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 725 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Non classé Comments

Zidane et son village d’origine, une affaire de coeur

A la tête du Real Madrid depuis le 4 janvier, le célèbre numéro 10 de l’équipe de France, Zinedine Zidane conserve un lien très fort avec son pays d’origine, l’Algérie.

Non classé Comments

JSKabylie, Une histoire, une légende…

JS Kabylie : Histoire de la JSK Lorsqu’une poignée de jeunes sportifs eurent le mérite de créer en 1946 , à Tizi-Ouzou , la Jeunesse Sportive de Kabylie, ils ne