Art & CulturePoésies

Lettre à mon cher cousin de kabylie par Pierre MONTMORY

“La parole n’a pas été donnée à l’homme : il l’a prise”. Louis Aragon

MON CHER COUSIN DE KABYLIE,

Suite à ta question : quelle langue me conseilles-tu de parler, voici ma réponse :

Tu parleras arabe pour résister à tes envahisseurs séculaires et colonisateurs perpétuels arabes;

Tu parleras l’anglais pour faire des affaires à travers le monde;

Tu parlers le français pour parler de la liberté et de l’amour qui ont enfanté l’Humanité;

Tu parleras kabyle pour dire tout ce qu’il y a chez toi dans ton intimité la plus secrète;

Tu parleras amazigh parce que tu es né libre sur toute la Terre;

Tu parleras la langue de tes parents qui dans leurs bras ont façonné ton être;

Tu parleras de ta Kabylie pour que, de chaque bout du monde, les inconnus restent étonnés de ton amour;

Tu parleras kabyle à ta manière et tes familiers reconnaîtront ton style unique, Ô mon cousin !

Tu parleras la langue qui chante dans ton cœur quand tu feras ta cour aux femmes que tu nommeras;

Tu parleras la langue des muses que t’inspirera ton génie;

Tu parleras à toi-même et tu te comprendras;

Et tant pis pour ceux qui ne t’écouteront pas.

Ceux qui ne t’écoutent pas ne méritent pas tes paroles.

Et, pendant le long temps de l’ennui tu étudieras les poètes, qui dans des milliers de langues, interprètent toute ta vie de poésie, à toi, Ô mon cousin, vivant poète.

Pierre Montmory – trouveur

(Visited 1 173 times, 1 visits today)

Sofiane H.

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3