Tizi Ouzou : l’université veut interdire la célébration du 20 avril

Tizi Ouzou : l’université veut interdire la célébration du 20 avril

Provocation ou décision irréfléchie ? Les responsables d’une résidence universitaire rattachée à l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou ont décidé d’interdire une conférence prévue par des étudiants dans le cadre de la célébration du 36e anniversaire du printemps berbère d’avril 1980.

La conférence en question est prévue pour le 18 avril prochain avec l’avocat et ex-député du RCD Hakim Saheb sur le thème « avril 1980 ».

Mais, se référant à une instruction adressée l’année dernière par Abdelmalek Sellal, au ministère de l’Enseignement supérieur ordonnant d’interdire toute activité politique partisane au sein des universités, les responsables de cette résidence universitaire n’ont pas hésité à notifier un refus écrit au groupe d’étudiants initiateurs de cette conférence.

Des sources à l’université affirment que les responsables de l’université ont décidé d’interdire toute conférence politique au sein de l’université, y compris celles entrant dans le cadre de la célébration du 20 avril.

Source: TSA

(Visited 339 times, 1 visits today)
Previous Karim Akkouche. Auteur, journaliste: «Le Système porte un képi et un qamis»
Next Cela s'est passé le 16 AVRIL 1962, décès de Jean El Mouhoub Amrouche

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 726 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

Tizi Ouzou : Un policier tue un citoyen et se suicide à la fin

La thèse d’un suicide du policier, qui avait d’abord assassiné par balles un citoyen, semble être la piste la plus privilégiée dans l’enquête sur la découverte de deux corps sans

Actualités Comments

Classement 2015 : Alger la 6éme des villes les plus désagréables à vivre au monde

Alger a été placée 134ème sur 140 dans le classement des villes avec la meilleure qualité de vie dans le monde, établi par le cabinet britannique The Economist Intelligence Unit

Actualités Comments

Vgayet : des buralistes de Sidi Aich décident de ne plus vendre la presse arabophone anti-kabyle

A Sidi Aich, des buralistes se sont entendu pour ne plus vendre les journaux anti-kabyles. La décision prise, elle a été rendue publique aujourd’hui. Les titres frappés d’interdiction de vente