Actualités

Panama papers : abdeslam bouchouareb aurait voulu acheter un appartement à sa fille à genève

Pour Guy Feite, le dirigeant de la Compagnie d’étude et de conseil (CEC) du Luxembourg à l’origine de la création de Royal Arrival Corp, l’entreprise du ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb au Panama, ce dernier a simplement voulu acheter un appartement à sa fille.

« On voulait créer une société pour gérer son patrimoine immobilier en Algérie, qu’il voulait céder à ses enfants. Il voulait par exemple acheter un bien pour sa fille à Genève où elle travaille à Médecins sans frontières (MSF). L’argent ne serait pas venu de ses fonctions ministérielles, c’est d’ailleurs impossible. C’était pour pouvoir transmettre ses biens à ses enfants avec facilité. Voilà l’origine de la Royal Arrival Corp. », explique ainsi M. Feite dans un entretien à TSA.

M. Bouchouareb aurait ainsi voulu, selon M. Feite, utiliser son patrimoine (environ 700 000 euros) pour acquérir un bien immobilier. «  Ces 700 000 euros étaient une estimation de la liquidation éventuelle de certains de ses biens, mais il n’y a pas eu de transfert. De toute façon, ces fonds ne viendraient pas de ses activités de ministre », précise Guy Feite. L’origine de ces fonds est régulière, assure-t-il encore : « u cas où il aurait reçu des fonds liés à un contrat, les banquiers auraient immédiatement renvoyé les fonds et clôturé le compte, s’il y avait le moindre soupçon sur la provenance des fonds. Les contrôles sont stricts, surtout pour un ministre en exercice. Ce genre de pratiques n’a plus cours. »

Source: Chouf-chouf

 

 

(Visited 371 times, 1 visits today)

Sofiane H.

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3