Révélation: Abdesslam Bouchouareb a transféré 700 000 euros d’une banque au Luxembourg vers une autre à Genève

Révélation: Abdesslam Bouchouareb a transféré 700 000 euros d’une banque au Luxembourg vers une autre à Genève

De nouvelles révélations fracassantes à l’encontre du ministre algérien Abdesslam Bouchouareb. Ce lundi 4 avril, le quotidien français Le Monde, indique que les fichiers du “Panama Papers” révèlent d’importants transferts financiers réalisées par le haut responsable algérien au moment où il dirigeait un important portefeuille ministériel.

En effet, Bouchouareb, depuis ses prises de fonctions politiques, a transféré 700 000 euros de la BIL [Banque internationale à Luxembourg] vers NBAD Genève [National Bank of Abu Dhabi], dont la filiale suisse, basée à Genève, est spécialisée dans la gestion de fortunes et le financement du négoce, indiquent les fichiers qui proviennent des archives du cabinet panaméen Mossack Fonseca. Des fichiers qui nous apprennent que pour gérer ce portefeuille, Bouchouareb a recouru aux services d’un escroc français. Il s’agit de Guy Feite, un agent de change qui avait été inculpé dans les années 1980 à Metz, puis incarcéré pour une vaste escroquerie de petits porteurs, explique dans ce courriel du 6 avril 2015, souligne Le Monde.

Cet agent français a confié dans ces fichiers que “M. Bouchouareb s’est constitué un patrimoine en étant industriel et il n’a pas besoin de la politique pour vivre”. Quant à la société luxembourgeoise, Compagnie d’étude et de conseil (CEC) qui a géré Royal Arrival Corp, la société offshore de Bouchouareb basée au Panama, elle a confié au quotidien français que toute utilisation de la société offshore a été suspendue “et l’ouverture du compte bancaire à la NBAD de Genève n’a jamais été finalisée. M. Bouchouareb nous a demandé de geler cette société le temps de son mandat”, explique CEC. Ceci dit, le cabinet panaméen Mossack Fonseca a douté dés le départ de la provenance des fonds de M. Bouchouareb qui “apparaît dans l’affaire Rafik Khalifa”, indiquent les notes confidentielles du cabinet panaméen. Et c’est l’agent français Guy Feite qui est intervenu pour rassurer les panaméens et les convaincre de continuer à gérer les actifs financiers du dirigeant algérien.

Source: Algerie-focus

(Visited 1 191 times, 1 visits today)
Previous Khelfan Muqran, un jeune militant du Mak assassiné à Tizi-Ouzou
Next « Panama Papers » : en Algérie, l’argent du pétrole passe par l’offshore

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 726 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

Isssad Rebrab met le paquet : 600 milliards cts pour le rachat du groupe El-Khabar

L’homme d’affaires Issad Rebrab vient de racheter le quotidien arabophone El Khabar, pour un montant avoisinant les 6 milliards de Dinars algériens, apprend-on d’une source très au fait de ce

Actualités Comments

Durée de validité, bénéficiaires : tout sur le passeport d'urgence

Les conditions d’établissement et de délivrance du passeport d’urgence ont été fixées par un décret exécutif publié ce mardi 23 février au Journal Officiel n° 07. Selon le texte, la durée de

Actualités Comments

Près de 8 000 Algériens expulsés de l’étranger en 2015

Le nombre d’Algériens expulsés de l’étranger a augmenté d’un peu plus de 9% en 2015 pour atteindre 7 835 personnes, contre 7 180 en 2014, a déclaré ce lundi 8