Révélation: Abdesslam Bouchouareb a transféré 700 000 euros d’une banque au Luxembourg vers une autre à Genève

Révélation: Abdesslam Bouchouareb a transféré 700 000 euros d’une banque au Luxembourg vers une autre à Genève

De nouvelles révélations fracassantes à l’encontre du ministre algérien Abdesslam Bouchouareb. Ce lundi 4 avril, le quotidien français Le Monde, indique que les fichiers du “Panama Papers” révèlent d’importants transferts financiers réalisées par le haut responsable algérien au moment où il dirigeait un important portefeuille ministériel.

En effet, Bouchouareb, depuis ses prises de fonctions politiques, a transféré 700 000 euros de la BIL [Banque internationale à Luxembourg] vers NBAD Genève [National Bank of Abu Dhabi], dont la filiale suisse, basée à Genève, est spécialisée dans la gestion de fortunes et le financement du négoce, indiquent les fichiers qui proviennent des archives du cabinet panaméen Mossack Fonseca. Des fichiers qui nous apprennent que pour gérer ce portefeuille, Bouchouareb a recouru aux services d’un escroc français. Il s’agit de Guy Feite, un agent de change qui avait été inculpé dans les années 1980 à Metz, puis incarcéré pour une vaste escroquerie de petits porteurs, explique dans ce courriel du 6 avril 2015, souligne Le Monde.

Cet agent français a confié dans ces fichiers que “M. Bouchouareb s’est constitué un patrimoine en étant industriel et il n’a pas besoin de la politique pour vivre”. Quant à la société luxembourgeoise, Compagnie d’étude et de conseil (CEC) qui a géré Royal Arrival Corp, la société offshore de Bouchouareb basée au Panama, elle a confié au quotidien français que toute utilisation de la société offshore a été suspendue “et l’ouverture du compte bancaire à la NBAD de Genève n’a jamais été finalisée. M. Bouchouareb nous a demandé de geler cette société le temps de son mandat”, explique CEC. Ceci dit, le cabinet panaméen Mossack Fonseca a douté dés le départ de la provenance des fonds de M. Bouchouareb qui “apparaît dans l’affaire Rafik Khalifa”, indiquent les notes confidentielles du cabinet panaméen. Et c’est l’agent français Guy Feite qui est intervenu pour rassurer les panaméens et les convaincre de continuer à gérer les actifs financiers du dirigeant algérien.

Source: Algerie-focus

(Visited 1 191 times, 1 visits today)
Previous Khelfan Muqran, un jeune militant du Mak assassiné à Tizi-Ouzou
Next « Panama Papers » : en Algérie, l’argent du pétrole passe par l’offshore

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 725 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

L'Algérie verse 26 millions de Dollars à la Palestine

L’Algérie a versé, dimanche, l’aide annuelle au profit de l’ Autorité palestinienne d’un  montant de 26 millions de dollars. L’annonce a été faite par la ligue arabe dans un communiqué

Actualités Comments

Libye : la communauté Amazighe fait revivre sa langue, bannie sous Kadhafi

Une nouvelle génération d’Amazighs redécouvre sa langue, qui a réussi à survivre malgré son interdiction sous le régime de Kadhafi. Jadu, Libye – Dans une salle de classe des monts

Actualités Comments

Les opérateurs Algériens veulent-ils bannir Skype, Viber ET Whatsapp?

L’ARPT est sous une grande pression  d’émettre une décision pour arrêter les 3 applications qui peuvent effectuer des appels vocaux et ce sont des applications très utilisées en Algérie. D’après les