Khelfan Muqran, un jeune militant du Mak assassiné à Tizi-Ouzou

Khelfan Muqran, un jeune militant du Mak assassiné à Tizi-Ouzou

Nous venons d’apprendre avec une tristesse incommensurable le décès de Hamiche. Connu pour son intégrité, son honnêteté et son engagement pour la Kabylie libre, il a été assassiné hier soir par des « voyous » à Tizi Ouzou.

Le MAK a condamné avec la plus grande fermeté cet ignoble assassinat qu’il incombe au pouvoir colonial algérien qui a érigé la voyoucratie en police parallèle afin de perpétuer son règne par la terreur.

Le Mouvement qui s’incline devant la mémoire de la victime, présente à sa famille ses sincères condoléances et l’assure de son soutien indéfectible en ces pénibles circonstances. L’enterrement aura lieu demain dans son village natal : Aguni Ufuru, dans la commune des At Wasif. Soyons nombreux pour honorer sa mémoire.

source: Kabyle.com

(Visited 1 840 times, 1 visits today)
Previous Bloqués à Boudouaou, les contractuels sont en grève de la faim
Next Révélation: Abdesslam Bouchouareb a transféré 700 000 euros d’une banque au Luxembourg vers une autre à Genève

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 725 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

Tizi Ouzou : Un policier tue un citoyen et se suicide à la fin

La thèse d’un suicide du policier, qui avait d’abord assassiné par balles un citoyen, semble être la piste la plus privilégiée dans l’enquête sur la découverte de deux corps sans

Actualités Comments

Appel au meurtre contre Kamel Daoud : six mois de prison ferme requis contre Hamadache

Le procureur de la République du tribunal d’Oran a requis ce mardi 1er mars six mois de prison ferme et une 50 000 DA d’amende contre Abdelfatah Hamadache lors du procès

Actualités Comments

Dahou Ould Kablia : «Abane Ramdane était arrogant et orgueilleux … Le tuer était la seule solution1»

Dahou Ould Kablia, ancien du MALG et ex-ministre de l’intérieur a assumé et défendu la liquidation de l’architecte de la révolution Abane Ramdane dans une interview accordée au quotidien arabophone