Actualités

Le dinar au plus bas historique face au dollar et à l’euro : le gouvernement joue avec le feu

Du jamais vu depuis la création du dinar. Le cours officiel de la monnaie nationale a battu hier, vendredi, un nouveau record à la baisse à la fois face au dollar et à l’euro. Désormais, un euro vaut 124,16 dinars et le dollar est à 110,24, selon les cotations fixées par la Banque d’Algérie.

C’est la première fois que le dinar baisse à la fois contre l’euro et le dollar. Habituellement, la monnaie nationale, dont la valeur est fixée selon la méthode du flottant dirigé basé sur l’évolution d’un panier de devises de référence, suit les évolutions des deux principales devises, à la baisse comme à la hausse. Concrètement, quand l’euro monte face au dollar, comme c’est le cas depuis quelques jours, le dinar baisse face à la monnaie unique européenne mais remonte – même légèrement – face au billet vert. Et inversement.

En poursuivant la dévaluation du dinar, le gouvernement, en panne de solutions économiques, cherche à atteindre deux objectifs majeurs. Le premier concerne le déficit budgétaire, attendu en forte hausse cette année, à près de 30 milliards de dollars. En dépréciant le dinar, le gouvernement augmente artificiellement les recettes de l’État libellées en devises. L’autre objectif consiste à rendre plus chères les importations et donc les réduire et faire baisser la consommation interne.

Mais jouer avec la monnaie n’est jamais bon pour une économie. La semaine dernière, le FMI a certes jugé inévitable une poursuite de la dépréciation du dinar, mais il a mis en garde contre le recours abusif à cette mesure. « La Banque d’Algérie doit calibrer ses politiques pour maîtriser le risque inflationniste », a-t-il prévenu.

Mais ce que le FMI ne dit pas c’est qu’en plus des risques inflationnistes, la dévaluation du dinar va appauvrir davantage les populations et fragiliser les entreprises. Aujourd’hui, les banques étrangères sont les seules à trouver leurs comptes dans cette dévaluation grâce aux commissions perçues sur les opérations de commerce extérieur.

Source: TSA

(Visited 81 times, 1 visits today)

Sofiane H.

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3