Algérie : quand Abdelmalek Sellal téléphone à Kamel Daoud

Le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, a téléphoné à l’écrivain Kamel Daoud pour le soutenir.

Au début du mois de mars, le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, s’est fendu d’un coup de fil amical à son compatriote l’écrivain et journaliste Kamel Daoud pour lui apporter son soutien, tout en lui demandant de se montrer plus prudent dans ses déclarations, les polémiques internationales qu’il pourrait à nouveau déclencher étant susceptibles de lui porter préjudice.

Si Sellal a demandé à l’auteur de Meursault, contre-enquête de s’investir davantage dans la littérature, il ne lui a en revanche pas conseillé de cesser d’écrire des chroniques dans des médias internationaux, contrairement à ce qu’ont rapporté des journaux locaux. Souffrant d’une double fracture à la jambe, le journaliste se rétablit à Oran, où il vit depuis plusieurs années.

Source: Jeuneafrique

(Visited 51 times, 1 visits today)
Previous La Russie envoie à l’Algérie des photos-satellite sur les mouvements des terroristes
Next Vers la confection de plusieurs dictionnaires en tamazight

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 726 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

Les opérateurs Algériens veulent-ils bannir Skype, Viber ET Whatsapp?

L’ARPT est sous une grande pression  d’émettre une décision pour arrêter les 3 applications qui peuvent effectuer des appels vocaux et ce sont des applications très utilisées en Algérie. D’après les

Actualités Comments

Chute libre du dinar algérien : L'Euro s'échange à 200 DA sur le marché noir ?

Il est vrai que le Dinar algérien poursuit sa dégringolade sur le marché parallèle mais des rumeurs circulant sur les réseaux sociaux prétendent un taux de change de 200 DA,

Actualités Comments

Libye : la communauté Amazighe fait revivre sa langue, bannie sous Kadhafi

Une nouvelle génération d’Amazighs redécouvre sa langue, qui a réussi à survivre malgré son interdiction sous le régime de Kadhafi. Jadu, Libye – Dans une salle de classe des monts