Internet : le câble sous-marin Annaba – Marseille déterré par les vagues

Le câble sous-marin de fibre optique SEA-ME-WE 4 reliant Annaba à Marseille a été déterré, vendredi 4 mars, par le mouvement des vagues, annonce le ministère des Télécommunications dans un communiqué ce samedi.« L’intervention rapide et efficace des équipes d’intervention d’Algérie Télécom » a permis de maîtriser la situation, a précisé la même source.

« Des mesures conservatoires, notamment la pause de blocs en bétons pour atténuer la force des vagues, la sécurisation de la chambre et l’ensemble de la partie déterrée du câble » ont été prises.

« Nous rassurons l’ensemble des citoyens, l’incident est dû à des caprices climatiques, sans aucun impact sur le service qui demeure assuré dans les meilleures des conditions », ajoute la même source. Les éléments engagés sur place, assurent une veille jusqu’à la fin de l’alerte », précise le communiqué.

Fin octobre, une coupure Internet de plusieurs jours a été provoquée par la rupture du même câble, sectionné par un navire.

Source: TSA

Photos:

//

 

(Visited 85 times, 1 visits today)
Previous Météo : La neige et la pluie de retour
Next Les Berbères : aux origines d’un peuple millénaire

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 726 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

COP21/ une jeune kabyle d'Igersaffen participe à la conférence mondiale sur le climat

 Une jeune kabyle du village emblématique d’Igersafen, élu village le plus propre et le plus écolo en 2014, a participé à la conférence mondiale sur le climat à Paris. La

Actualités Comments

Retour des anciens "Afghans" à Béjaia ?

Alors que le ministre de la Culture en visite à Béjaia plastronnait devant les caméras, déroulant un discours pompeux plein de lieux communs et de promesses sans lendemains, des takfisites,

Actualités Comments

Vidéo: L’horrible viol de la camerounaise à Oran

Une femme camerounaise âgée de 33 ans a été victime d’un horrible viol collectif à Oran. Marie Simonne a été violée par sept hommes algériens qui n’ont pas hésité à