Les services de sécurité tentent d’empêcher le congrès du MAK

Les services de sécurité ont tenté ce vendredi 26 février d’empêcher la tenue du congrès du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, MAK, en procédant à l’interpellation de nombreux militants qui se dirigeaient vers le lieu du congrès au village Ath Zellal, dans la région de Mekla, a-t-on appris auprès de plusieurs militants du mouvement indépendantiste.

Selon nos sources, les services de sécurité se sont déployés dans plusieurs points pour intercepter tout véhicule soupçonné de transporter les militants de ce mouvement dirigé par Bouaziz Ait Chebib. Selon plusieurs sources, le nombre de militants interpellés dépasserait la centaine.

Tous les militants ont fini par être relâchés durant l’après-midi.

Malgré ce dispositif sécuritaire, le MAK a réussi à tenir son congrès, selon plusieurs militants.

Source: TSA

 

(Visited 59 times, 1 visits today)
Previous BIOGRAPHIE Mouloud MAMMERI, anthropologue, écrivain, universitaire.
Next Il a été suspendu parce que il n'a pas dit Monsieur le président ! Il a juste dit Abdelaziz Bouteflika

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 726 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

Niveau de vie: 62 734,42 DA par mois, le minimum vital pour une famille moyenne

Un salaire minimum de 62 734,42 représente selon une enquête diligenté par le le Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap), le revenu minimum pour subvenir aux besoins

Actualités Comments

CONTRIBUTION : L’olivier, l’arbre fétiche de la Méditerranée

Le meilleur symbole de l’importance de l’olivier se trouve certainement sur le drapeau de l’ONU, où la carte du monde est placée dans une couronne de rameaux d’olivier. Il tirerait

Actualités Comments

Nadia Matoub : " Il faut qu’on sache la vérité"

Nadia Matoub  » Je me souviens qu’il n’y avait pas de voitures sur la route à ce moment-là, nous étions seuls  » Poète et chanteur de génie, Matoub Lounès portait