Il a été suspendu parce que il n'a pas dit Monsieur le président ! Il a juste dit Abdelaziz Bouteflika

Le journaliste Ahmed Lahri, grande figure de la radio et de la télévision nationale est suspendu de son travail.

Son tord, avoir dit “Abdelaziz Bouteflika” au lieu du “Président Abdelaziz Bouteflika” en direct à la TV dans le JT qu’il présente quotidiennement sur Canal Algérie. C’est ce que nous apprennent plusieurs sources dont le journaliste d’Echorouq TV Khaled Drarni qui a fait savoir sa solidarité avec son confrère sur les réseaux sociaux.

(Visited 213 times, 1 visits today)
Previous Les services de sécurité tentent d’empêcher le congrès du MAK
Next Témoignages: Parler tamazight en famille une nécessite vitale!

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 726 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

Urgent, appel à la communauté kabyle du Canada

Un des membres de notre communauté en l’occurrence;  Mr Ferhat Chebini, d’origine de Bouzeguene – Village de Sahel, vivant  à Ottawa, père de trois enfants,  est en train de lutter

Actualités Comments

Vers la classification de la maison de Taos Amrouche patrimoine culturel national

La maison ayant vu naître, la chanteuse, artiste et écrivaine Taos Amrouche, sise à Ighil Ali, à 80 km à l’ouest de Bejaïa, sera soumise à une procédure de classification

Actualités Comments

L'insupportable buste de Larbi Ben M'hidi enlevé (actualisé)

Après le tollé soulevé par ce buste qui ne ressemble en rien à l’illustre Larbi Ben M’hidi, les autorités ont procédé à son enlèvement. L’information est, pour le moment cependant,