Cevital lance son méga-projet touristique et immobilier à Bejaïa

Immobis, filiale du groupe Cevital, a lancé, ce mardi 23 février, le processus de sélection d’un bureau d’études pour son projet de complexe touristique et immobilier à Béjaïa. Un projet qui sera implanté sur une assiette de terrain de 182 hectares, situé dans la Daïra de Tichy, à l’est de Bejaïa. Cevital avait acquis le terrain à la fin 2014 pour 10 milliards de dinars.

Premiers détails du projet

Ce complexe touristique et immobilier devrait être l’un des plus imposants dans le pays. Il concerne un programme de réalisation d’une zone touristique qui comprendra des « habitations collectives de vacances, des hôtels, appart-hôtels, leurs annexes et dépendances, les locaux pour activités économiques et commerciales (…), des chalets regroupés, villages de vacances, auberges, motels, etc. ».

Ceci pour la partie touristique. Le projet comprend également une partie immobilière avec des « zones d’urbanisation à dominante habitat collectif et individuel », précise Immobis. Par ailleurs, l’étude prévoit également l’aménagement des « zones d’urbanisation à vocation économique » ainsi que des « constructions et installations nécessaires au service public ou d’intérêt collectif », selon la même source.

Selon des estimations fournies à TSA par un connaisseur du secteur, la réalisation d’un tel projet pourrait nécessiter des investissements de l’ordre d’un milliard de dollars.

Lire l’article depuis sa source

(Visited 158 times, 1 visits today)
Previous Une étudiante tuée et une autre blessée par un bus universitaire à Alger
Next Durée de validité, bénéficiaires : tout sur le passeport d'urgence

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 725 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

Parler de Hocine Aït Ahmed, c'est parler de tout son combat ou se taire

Cinq jours de deuil après, je ne sais toujours pas quoi dire pour rendre un hommage à la hauteur de l’Homme que nous venons de perdre. Il fallait prendre du

Actualités Comments

Jamais vous n’aurez la langue de ma mère !

« Pour liquider un peuple, on commence par lui enlever la mémoire. On détruit ses livres, sa culture, son histoire. Puis quelqu’un d’autre lui écrit d’autres livres, lui donne une autre

Actualités Comments

Vgayet : des buralistes de Sidi Aich décident de ne plus vendre la presse arabophone anti-kabyle

A Sidi Aich, des buralistes se sont entendu pour ne plus vendre les journaux anti-kabyles. La décision prise, elle a été rendue publique aujourd’hui. Les titres frappés d’interdiction de vente