Les Algériens sont-ils devenus trop violents ?

Un crime macabre est survenu samedi dans la ville d’El Hamiz dans la banlieue est d’Alger. Un enfant de sept ans a été assassiné par un individu, qui lui a froidement tranché la gorge. Le professeur Mustapha Khiati, président de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche (Forem), revient sur ce drame.


Un petit garçon a été égorgé samedi à El Hamiz. Les Algériens sont-ils devenus trop violents ?

Ce drame est un nouvel acte de violence qui traduit l’accroissement inquiétant de ce fléau dans notre société. À présent, les gens ne savent pas vraiment ce qui s’est produit, sauf qu’il s’agit d’un meurtre, puisque les services de sécurité n’ont pas encore fait le point sur la situation. Donc pour l’instant, il est difficile d’anticiper et de se prononcer sur cet acte en l’absence d’éléments et de données susceptibles d’élucider et d’expliquer l’affaire. Il y a certainement des antécédents. Tous les scénarios sont possibles notamment celui d’une vengeance. Cependant, quelles que soient les circonstances, rien ne peut justifier un tel acte. C’est un crime aussi odieux d’autant plus qu’il s’agit d’un adulte opposé à un enfant.

La responsabilité des parents est-elle totalement engagée ?

Un enfant est censé être tout le temps accompagné par ses parents. Ces derniers ont pour responsabilité première l’éducation et la protection de leurs enfants dans toutes les circonstances. Les parents doivent être vigilants et assurer le bien-être de leurs enfants.

La police aussi doit renforcer sa présence dans les quartiers…

Il est vrai que sa présence serait d’un apport dissuasif vis-à-vis du comportement de ce genre d’individus qui s’attaquent à des personnes vulnérables et sans défense. Malheureusement, eu égard de la situation que traverse le pays, il est difficile de réaliser ce programme de renforcement des effectifs autour des quartiers, d’autant plus que cela nécessite au préalable des moyens matériels et financiers.

Face à ces actes, quelles sont donc les mesures nécessaires à prendre ?

Il est urgent que le gouvernement réunisse l’état-major de la société civile qui active dans le domaine de la protection de l’enfance, les experts, afin d’essayer de parvenir à mettre en place une stratégie sérieuse et effective de lutte contre ce phénomène de la violence qui est en recrudescence.  Ça suffit, il faut absolument contrer ce phénomène et prendre les mesures idoines susceptibles de le réduire.

Lire l’article depuis sa source

(Visited 36 times, 1 visits today)
Previous Recette Kabyle: Berkoukes ( abazine kabyle )
Next Vidéo: Des journalistes de Beur TV accusent Djezzy de financer Israël

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 726 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

Les 12 règles de foot qui ont bercé notre enfance en Kabylie

Qui n’a pas joué entre nous au moins une seule fois dans sa vie un match de cartier dans les rues de la Kabylie. Qui n’a pas eu droit à

Actualités Comments

Devant des députés, Bouchouareb nie tout et parle de complot

Le ministre de l’industrie et des mines Abdeslam Bouchouareb s’est justifié ce jeudi devant les membres de la commission économique à l’APN au sujet des révélations de Panama Papers. Accusé

Actualités Comments

L'insupportable buste de Larbi Ben M'hidi enlevé (actualisé)

Après le tollé soulevé par ce buste qui ne ressemble en rien à l’illustre Larbi Ben M’hidi, les autorités ont procédé à son enlèvement. L’information est, pour le moment cependant,