Béjaîa : la statue de Said Mekbel démolie ! sera-elle remplacée par une autre en bronze?

Beaucoup de citoyens se sont offusqués aujourd’hui de voir la statue du célèbre journaliste Saïd Mekbel au centre-ville de Béjaïa disparue subitement, en constatant les détritus du buste jonchant le sol de la placette qui porte le même nom. D’aucuns ont crié, notamment, sur les réseaux sociaux à un acte de profanation et de provocation. En quelques minutes, l’information a fait le buzz.

Mais vérification faite, nous apprenons qu’il s’agit d’une opération de rénovation entreprise par les services de l’APC de Béjaïa. Un nouveau buste en bronze sera monté à la place de l’ancien. Inaugurée le 3 mai 2013, à l’occasion de la Journée internationale de la presse, cette statue immortalisait l’un des journalistes les plus connus de son époque, et assassiné en 1994. La placette est vite devenue un lieu de pèlerinage et de rassemblement de la société civile. Par ailleurs, nous apprenons que l’APC de Béjaïa (FLN) entreprend de démolir une autre statue, plus ancienne, celle du Moudjahid inconnu sis au boulevard Mostefa-Benboulaïd pour ériger une autre, de moindre taille, à sa place. Des associations se sont d’ailleurs élevées contre ce projet au motif que la décision a été prise par les autorités à huit clos.
R. Aït Ali | algeriepatriotique.com

(Visited 96 times, 1 visits today)
Previous BMS: Alerte au vent, pluie et neige sur l’Algérie
Next Aghmoudh: Couscous aux fèves et huile d’olive

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 725 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

La misère sexuelle du monde arabe | Par Kamel Daoud

ORAN, Algérie — Après Tahrir, Cologne.1 Après le square, le sexe. Les révolutions arabes de 2011 avaient enthousiasmé les opinions, mais depuis la passion est retombée. On a fini par

Actualités Comments

Vers la classification de la maison de Taos Amrouche patrimoine culturel national

La maison ayant vu naître, la chanteuse, artiste et écrivaine Taos Amrouche, sise à Ighil Ali, à 80 km à l’ouest de Bejaïa, sera soumise à une procédure de classification

Algérie Comments

L’Algérie dispose de 20% des réserves mondiales de “terres rares”

Le sujet des “terres rares” a été l’un des nombreux axes de la conférence-débat animée par Farid Benyahia et le Pr Kamel Sanhadji, directeur de recherche en immunologie au CHU de