L'enseignement de tamazight étendu à 32 wilayas dès la prochaine rentrée scolaire.

L’enseignement de la langue amazighe sera élargi aux établissements de 32 wilayas du pays dès la prochaine année scolaire (2016-2017), a indiqué, mardi à Khenchela, la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit.

L’Etat algérien a accordé, en la consacrant langue officielle dans la nouvelle Constitution, un « intérêt majeur » à tamazight qui reste l’une des composantes de l’identité nationale, a souligné la ministre dans une intervention radiodiffusée relayée par l’Agence de presse algérienne (APS).

La nouvelle constitution amendée le 07 février, dans son article 3bis, institue définitivement le statut de langue nationale et officielle à la langue amazighe.

A noter que l’enseignement de Tamazight se limitait à 11 wilayas jusqu’à la dernière rentrée scolaire. La ministre avait, alors, promis de mettre les moyens pour élargir l’enseignement de cette langue à au moins le double.

Le spécialistes, pour leur part, estime que l’enseignement de la langue amazighe reste tributaire de la demande car ce n’est pas une langue enseignée de manière obligatoire comme l’arabe ou le français.

Lire l’article depuis sa source

(Visited 25 times, 1 visits today)
Previous BAC 2016: Benghabrit confirme que les examens du bac seront entre le 29 mai et le 2 juin
Next Nordine Aït Hamouda : «Kadhafi a pleuré devant moi en évoquant le colonel Amirouche»

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 726 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

Révision de la constitution : « Bouteflika compte officialiser Tamazight»

Abdelaziz Bouteflika, chef de l’Etat depuis plus de 16 ans s’apprête à rendre publique la nouvelle constitution qui selon un communiqué de la présidence à l’occasion du 1er novembre aspire

Actualités Comments

Un certain 10 mars 1980: le pouvoir interdit une conférence de Mouloud Mammeri

Le 10 mars 1980, voulant se rendre à l’université de Tizi-Ouzou pour donner une conférence sur les «Poèmes kabyles anciens», en compagnie de Salem Chaker (chercheur en linguistique berbère), Mouloud

Actualités Comments

Retrouvés morts dans un véhicule carbonisé à Tizi Ouzou : Les familles des deux victimes réclament la vérité

L’affaire de la double découverte macabre au lieudit Lemeghassel dans la commune de Makouda(20 km au Nord de la wilaya de Tizi Ouzou) continue d’alimenter les rumeurs les plus folles