Vidéos

Il dénonce des pressions insupportables : le député «spécifique» Missoum en larme

Les citoyens lui reprochent d’avoir voter par «Oui» pendant le congrès du parlement algérien de ses deux chambres pour adopter la nouvelle constitution.

Taher Missoum, n’a pas pu retenir ses larmes et il s’est montré très sensible aux critiques de ces citoyens après «Toutes les pressions» qu’il a subi.

 

 

 

 

 

 

 

 

(Visited 86 times, 1 visits today)

Sofiane H.

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3