Actualités

L'article 51 du projet de constitution légèrement modifié,les binationaux toujours exclus

L’article 51 de l’avant-projet de Constitution, adopté hier en Conseil des ministres, a été légèrement modifié à la demande du chef de l’Etat, précise l’APS. Abdelaziz Bouteflika a ainsi « ordonné d’élargir l’article 51 du projet de révision de la Constitution en y ajoutant « La loi déterminera la liste des hautes fonctions de l’Etat ».

Cette infime correction ne modifie en rien le principe de l’article 51 qui crée une nationalité algérienne à deux vitesses en excluant de fait les binationaux des « hautes fonctions de l’Etat » – même précisées par la loi – et des « fonctions politiques ».

L’article 51 du projet de la révision de la Constitution dispose que : »L’égal accès aux fonctions et aux emplois au sein de l’Etat, est garanti à tous les citoyens, sans autres conditions que celles fixées par la loi. La nationalité algérienne exclusive est requise pour l’accès aux hautes responsabilités de l’Etat et aux fonctions politiques ».

La mobilisation des binationaux contre cette disposition se poursuit à travers plusieurs pétitions lancées sur Internet par des associations des Algériens de l’étranger.

Lire l’article depuis sa source

(Visited 68 times, 1 visits today)

Sofiane H.

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3