Cheikh Chemseddine parle d'Aït Ahmed et de la Kabylie

Cheikh Chemseddine, plus connu sous le nom de Cheikh Cheik Chemsou, rend un hommage vibrant à Hocine Aït Ahmed, décédé le 23 décembre 2015. Il met en exergue l’opposant qui a refusé d’être enterré au cimetière d’El Alia, préférant d’être à côté de Cheikh Mohand Lhoucine. « Il avait dit qu’il préférait devenir un maire élu qu’un président (nommé). Il était toujours aux côtés des pauvres ».

(Visited 551 times, 1 visits today)
Previous L'Algérie verse 26 millions de Dollars à la Palestine
Next Célébration de Yennayer : la fête des symboles, et des bons présages

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 726 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Vidéos Comments

Une tradition qui risque de disparaître même dans nos village "La fête d'Anzar"

Une tradition qui risque de disparaître même dans dans nos village. La culture berbère est basée sur des traditions et la société sur l’entraide d’une communauté qui forme le village.

Vidéos Comments

VIDÉO. Un poème écrit par Aït Ahmed en prison, lu par sa fille Bouchra

Bouchra, fille de Hocine Aït Ahmed, a rendu, mardi 29 décembre à Lausanne, hommage à son père décédé mercredi dernier. Elle a notamment lu un poème écrit par son père

Vidéos Comments

Oulahlou, Extrait du gala à Lemsella "Afus i Bouteflika , achehal daqvayli iguengha…"

  Partager via FacebookPartager via TwitterPartager via Google+Partager via Email (Visited 52 times, 1 visits today) Post Views: 52