Hausse des prix: Ministre des Finances Benkhalfa : «Dites "Hamdoulilah", ce n'est que le début»

Le ministre des finances algérien Abderrahmane Benkhalfa, arrivé au sein du gouvernement après le remaniement ministériel dit Sellal 4, s’est exprimé sur les hausses des prix entrées en vigueur le 1er janvier 2016 sous la loi de finances 2016: «Remerciez Dieu pour ces hausses des prix».

Rapporté par le journal proche du pouvoir Ennahar, le ministre s’adresse aux algériens en leur assurant que ce n’est que le début avec des hausses insignifiantes, laissant entendre que d’autres mesures d’austérité toucheront des produits subventionnés et seront plus importantes.

Par ailleurs, la Loi de finances 2016 est officiellement entrée en vigueur le 1er janvier. Le texte complet a été publié au dernier Journal officiel.
Pour le télécharger, cliquez ici.

Lire l’article depuis sa source

(Visited 27 times, 1 visits today)
Previous Vidéo: Les plus grands moments des funérailles de Hocine Aït Ahmed
Next Vidéo: Le sketch très osé de journal El Gousto : «Le projet de Saïd Bouteflika dévoilé !»

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 726 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

L'Algérie consacre la langue berbère après une longue lutte

Alger – Après une lutte de plus d’un demi-siècle, la population berbère d’Algérie a obtenu que sa langue, le tamazight, soit reconnue dimanche comme langue officielle, un cran en dessous

Actualités Comments

A partir du 7 juin, les algérois pourront aller à Azzefoune, Bejaia, Cherchell et Jijel en bateau

A partir du 7 juin, Deux navettes par jour sont prévues (sauf dimanche) en passant par Azeffoun et Bejaïa. Ces navettes vont durer jusqu’au 30 septembre prochain.  Le programme spécial tracé à l’occasion de

Actualités Comments

Les violentes intempéries qui agitent l’Algérie vont se poursuivre jusqu’à dimanche au moins

epuis samedi dernier et jusqu’à dimanche, une dépression très active traverse lentement l’ensemble des pays du Maghreb. Elle est très dynamique d’autant plus qu’elle se trouve constamment alimentée par un