Hausse des prix: Ministre des Finances Benkhalfa : «Dites "Hamdoulilah", ce n'est que le début»

Le ministre des finances algérien Abderrahmane Benkhalfa, arrivé au sein du gouvernement après le remaniement ministériel dit Sellal 4, s’est exprimé sur les hausses des prix entrées en vigueur le 1er janvier 2016 sous la loi de finances 2016: «Remerciez Dieu pour ces hausses des prix».

Rapporté par le journal proche du pouvoir Ennahar, le ministre s’adresse aux algériens en leur assurant que ce n’est que le début avec des hausses insignifiantes, laissant entendre que d’autres mesures d’austérité toucheront des produits subventionnés et seront plus importantes.

Par ailleurs, la Loi de finances 2016 est officiellement entrée en vigueur le 1er janvier. Le texte complet a été publié au dernier Journal officiel.
Pour le télécharger, cliquez ici.

Lire l’article depuis sa source

(Visited 25 times, 1 visits today)
Previous Vidéo: Les plus grands moments des funérailles de Hocine Aït Ahmed
Next Vidéo: Le sketch très osé de journal El Gousto : «Le projet de Saïd Bouteflika dévoilé !»

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 725 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

Carte de séjour pluriannuelle en France: Etudiants et salariés Algériens exclus

Le 26 janvier 2016, l’assemblée nationale française a adopté le projet de loi relatif au droit des étrangers en France. Cette réforme a été annoncée en 2013 et a été préparé

Actualités Comments

Découverte d’une grotte préhistorique à Béjaïa

Les six spéléologues locaux, qui ont enfin découvert la grotte d’Ali-Bacha, sont émus aux larmes. Ils ont pu localiser la ferme d’Ali-Bacha sur laquelle des recherches ont été entamées depuis

Actualités Comments

Après Sarkozy, Marine Le Pen dérape sur l’Algérie

L’Algérie semble prendre une place de choix chez les politiques français alors que la campagne pour les élections régionales de décembre 2015 bat son plein. Marine Le Pen enfonce Morano