Actualités

Passeport biométrique: Les nouvelles facilités promises aux Algériens de l’étranger

Le ministère de l’Intérieur et des Collectivité Locales Noureddine Bedoui n’a pas caché sa déception et sa révolte vis-à-vis des lenteurs enregistrées dans les procédures de délivrance du passeport biométrique au profit de la communauté algérienne établie à l’étranger notamment en France. Pour mettre un terme à ce désagrément fortement dénoncé par les Algériens de l”étranger, le ministre a décidé l’adoption d’une série de mesures.

Lors de sa visite au consulat de Bobigny, au deuxième jour de sa visite de travail en France, Noureddine Bedoui a promis des mesures concrètes qui entreront prochainement en vigueur afin de “régler les problèmes liés au passeport biométrique de la communauté algérienne à l’étranger”.

Parmi ces mesures, Bedoui a exigé des services consulaires d’informer les citoyens par SMS pour venir récupérer leur document de voyage disponible. À signaler que jusqu’à cette heure-ci, environ 150.000 passeports n’ont pas été récupérés.

Interpellés par les citoyens présents sur place que les rendez-vous pour l’enrôlement des dossiers pouvaient aller jusqu’à un moins, M. Bedoui a manifesté son mécontentement en affirmant qu’il évoquera à Alger la question du renforcement des consulats en moyens humains pour une ‘‘autorisation exceptionnelle’‘ de recrutement du personnel vacataire. S’agissant de la question des photos qui ne répondent pas aux normes biométriques, pour lesquelles les dossiers des demandeurs sont rejetés, Noureddine Bedoui a expliqué que des instructions ont été données pour que la responsabilité relève ‘‘directement’‘ du consul, ‘‘qui est le prolongement de l’Etat sur son territoire de compétence’‘, en vue de donner son visa pour de l’établissement du passeport.

Le même ministre a énuméré d’autres mesures en cours de négociation pour rendre la vie plus facile à la communauté algérienne établie en France. Il cite, notamment, le centre national des passeports biométriques à el-Hamiz (Alger) qui vient de mettre en place une chaîne de production ‘‘exclusivement’‘ dédiée à la communauté algérienne à l’étranger et qui est à pied d’œuvre pour réaliser la confection des passeports dans un délai n’excédant pas les 48 heures. Il n’oublie pas de citer ces discussions avec le ministre des Affaires étrangères afin de ‘‘mettre sur pied de nouveaux mécanismes pour pouvoir les envoyer le plus rapidement possible dans un délai de 24 heures’‘, a-t-il promis en dernier lieu.

Nourhane S. | algerie-focus.com

(Visited 65 times, 1 visits today)

Sofiane H.

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3