Idir clarifie sa position sur le MAK et Ferhat Mehenni

Idir dément avoir rejoint le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK). « Est-ce qu’il y a quelque chose dans la vie courante qui laisse apparaître que je suis au MAK ? Est-ce qu’un jour ou l’autre j’ai dit que j’étais indépendantiste ou nationaliste ou encore appartenir au RCD ou au FFS ou à un autre parti politique ? », a répondu l’interprète de la célèbre chanson Vava Inouva lors d’une conférence de presse ce mercredi 11 novembre à Tizi Ouzou, conjointement avec les organisateurs du festival « Lumière sur le patrimoine culturel et historique de la Kabylie ».

« Je place mon identité au-dessus de tout et de tous les partis. Tant que je ne suis pas pleinement reconnu, l’Algérie n’est pas un État de droit. Mais dire que j’ai rejoint Ferhat Mhenni, non ! », a-t-il encore expliqué.
Idir a également clarifié sa position au sujet de Ferhat Meheni. « Concernant Ferhat, je me suis indigné parce que les gens ne le laissaient pas s’exprimer et c’était mon devoir de dire qu’il faut l’écouter après que chacun se fasse son idée », a-t-il souligné.

Abordant la question identitaire, Idir a estimé qu’ « en 1962 on n’a fait que retrouver une intégrité territoriale car lorsqu’il s’était agi de donner une personnalité à l’Algérie on a cru bon de la rattacher à un monde virtuel et abstrait qu’on appelle le monde arabo-islamique et à travers ça nous n’avons pas le droit de cité », a-t-il déploré, avant de s’interroger : « Est-ce que c’est ça être Algérien ? Nous sommes tous des Algériens et il faut qu’on le soit tous à part entière sinon nous ne sommes pas tous des Algériens ».

Interrogé sur le fait qu’il ait reçu ou non une invitation à participer à Constantine capitale de la culture arabe, Idir a répondu : « Je n’ai pas été invité et même si je l’avais été je n’y aurais pas participé. Si on aime mes chansons il faudrait aussi aimer mon identité. Je suis indissociablement lié à mon identité donc à ma nature première ».

Lire l’article depuis sa source

(Visited 85 times, 1 visits today)
Previous Tamazight enseignée dans les universités libyennes
Next Le couscous : un mets traditionnel aux origines berbères

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 725 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

« Une école des réfugiés » à Tizi-Ouzou

Le changement, souvent, ne se fait pas avec les slogans et les grands discours mais plutôt avec de petits gestes et de petites actions. « L’école des réfugiés » est une de

Actualités Comments

Les chiffes, « arabes », seraient-ils d’origine amazighe ?

Découvertes. Il est assez curieux de voir que le monde entier utilise les chiffres dits arabes, sauf les arabes eux-mêmes qui ont choisi des chiffres hindous. Qu’est est-il de leur

Actualités Comments

ITALIE: 30.000 visas pour les Algériens

Les citoyens de nationalité algérienne ont été sélectionnés par l’Italie dans sa réouverture annuelle d’immigration destinée au marché du travail, avec 30 000 chances de candidatures, dans son décret du