Alors que les Francais ont disperse les derniers groupes de resistance berbere et que certains reussissent a s’enfuir dans une montagne aride, Baya, fille du guide spirituel de la communaute, assiste au meurtre de son epoux par son rival de toujours, Said. Celui-ci remet a la jeune veuve une bourse de louis d’or, la ddiya, « le prix du sang verse ». Baya refuse de remettre aux paysans cette somme qui pourtant leur permettrait de payer l’impot de guerre et de recuperer leurs terres.

 

 

 

(Visited 287 times, 1 visits today)