Si Moh: Tasusmi = Le silence. La belle poésie Kabyle + Traduction

Si Moh: Tasusmi = Le silence. La belle poésie Kabyle + Traduction

tasusmi ( le silence, le fait de ne rien dire)
Premier couplet :
Mazal ar ass-a cfiɣ = Je me souviens à ce jour
Γef ussan dgi kem arjiɣ = Des jours où je t’attendais
D kem kkan i ţţganiɣ= C’était toi que je guettais
D acu a d-tinniḍ? =Ce que tu vas dire ?
Delbaɣ-am ma a ttqubleḍ= Je t’ai demandé si tu acceptes
Yidi a ţţedukleḍ = D’être avec moi
Lejwab a yid tere = La réponse que tu m’avais donnée
Ur di d-yebwiḍ = N’était pas attendue
Almi d ayen uysaɣ-kem = Jusqu’à ce que je t’ai oublié
Ul yurjan yesusem = Le cœur qui t’attendait est muet
Tasusmi kem isbaɛden = Le silence qui t’avait éloigné
Tura am d-ban = Te serra claire
Aţţa-ya a kem inṭaweḍ = Il (le silence) te parviendra
D asefru as tesleḍ = Tel un poème que tu vas entendre
Tasusmi nni i temleḍ = Le silence que tu aimes,
A susem kkan…= Tais-toi alors…

 

2eme couplet :
Ur denniḍ ruḥ neɣ qqim = Tu ne m’a dis, ni va t’en ni reste
Awal wer d ifiɣ imi-m = =Aucune parole n’est sortie de ta bouche
Teṭfeḍ kkan di tsusmi-m = Tu t’entête dans ton silence
Tuzzameḍ awal = Tu jeun la parole
Urjiɣ sgem ad heḍreḍ = J’attendais que tu parles
La awal la lkaɣeḍ = Paroles ou écrits
A w-ufan kra am d inniɣ= =J’aurais aimé que ce que je t’avais dis
Ad i yuɣal = Me revient
Tamuɣli-m d axeṣar = Ton regard est un désastre
Taḍsa-m d aqqedaṛ = Ton sourire est un tranchage
Tasusmi-m d aḥebbaṛ = Ton silence est une inquiétude
Aw’im yeḥkan = Je souffre
Γurem acemek ur illi = Pour toi rien ne s’est passé
A yisem-im mliyi = Je t’en supplie dis-moi
D acu tefreḍ felli = Ce que tu me caches
Tesusmed kkan … Tu es silencieuse …
3eme couplet :
Ass deg i menniɣ tcebḥeḍ = Le jour où je t’avais dis que tu es belle
Txeẓreḍ-iyid tecmumḥeḍ = Tu m’as regardé et tu as souri
Awal ur tid sufɣeḍ = Tu n’as sorti aucun mot
Ahat tecfiḍ = Te souviens-tu
Tasusmi iyi sbaɛden = Le silence qui m’éloigne
Tasusmi iyi srewlen = Le silence qui m’a fait fuir
Mači d ayen nniḍen = Ce n’est pas autre chose
Ahat teẓriḍ= =Peut-être que tu le sais
Im d nniɣ im d nniɣ = Je t’avais dis, je t’avais dis
Sgem awal ur tesliɣ = De ta bouche je n’ai rien entendu
Deqs i ssebraɣ urjiɣ = J’ai tellement patienté et attendu
A yi d tban = Rien n’est clair
Ur denṭiqeḍ ur illi = Tu es muette et tu persistes
Awal ur d am d iɣli , = Tu ne glisse aucun mot
Tasusmi-m terḥa-yi, = Ton silence me chagrine
A susem kkan …..=Tais-toi ….
j’ai traduis comme je peux , je m’excuse auprès de Si mouh si les paroles en français ne conviennent pas , la magie de la poésie en kabyle ne peut jamais être égalée.
Photos google images ; chant : Si moh , traduction des paroles en Français par Ali BENSAADA .

(Visited 885 times, 1 visits today)
Previous Graffitis : Les écritures urbaines, d’octobre 1988 aux années Boutef
Next Une Néerlandaise chante " Izumal " de Idir

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 725 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Musiques Comments

Matoub Lounès – Ttugh (L’Amoureux Réprouvé) Paroles + traduction

Matoub Lounès – Ttugh (Lyrics + traduction) – Chanson d’amour magnifique Partager via FacebookPartager via TwitterPartager via Google+Partager via Email (Visited 4 129 times, 1 visits today) Post Views: 56

Musiques Comments

Une belle reprise pour « Intas Ma Dyas » de Cheikh El Hasnaoui par Ouali Rezki

    Partager via FacebookPartager via TwitterPartager via Google+Partager via Email (Visited 9 305 times, 1 visits today) Post Views: 35

Musiques Comments

SI MOH ,URGAGH (J’AI RÊVÉ ) CHANSON D’AMOUR + TRADUCTION

Urgagh themouthedh » j’ai rêvé que tu étais morte » , ou « moukel daw thmes » ,chanson au romantisme débordant , par le maître du genre ,l’unique Si Moh