Benghebrit: Le Tamazight sera enseigné, à terme, dans tous les établissements scolaires du pays

Le Tamazight sera enseigné, à terme, dans tous les établissements scolaires du pays, a affirmé, jeudi à Oran, la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit.

« Le Tamazight est actuellement enseigné dans 21 wilayas du pays contre 11 wilayas durant l’année scolaire précédente. Nous souhaitons que, progressivement, cette langue sera enseignée dans toutes les wilayas et, à terme, au niveau de tous les établissements scolaires du pays », a déclaré la ministre.

Lors de l’inauguration d’une nouvelle école primaire à haï El Yasmine commune de Bir El Djir à l’Est d’Oran, Mme Benghebrit a souligné, à l’adresse des enseignants et des cadres de l’éducation de la wilaya et ceux du ministère, que « la langue amazighe est partie intégrante du patrimoine du pays », ajoutant que l’enseignement du Tamazight doit être généralisé à tout le territoire national.

« Avec les nouvelles promotions de professeurs de la langue, le Tamazight sera enseigné dans tous les établissements scolaires et ne sera pas seulement le choix des parents d’élèves parlant cette langue, comme c’est le cas aujourd’hui », a-t-elle soutenu.

La ministre a déclaré, par ailleurs, « à l’école, le Tamazight est une matière comme les autres. Les notes obtenues par l’élève seront prises en compte dans le calcul de la moyenne ».

Source: algerie360.com

(Visited 20 times, 1 visits today)
Previous Injustice/ L’homme “abandonné aux vers et aux fourmis” est décédé
Next Conte Kabyle: Tamacahut N mḤend uccen/L'histoire de m'hend le chacal (Kabyle & Français)

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 725 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Art & Culture Comments

14e Festival du film amazigh: Raggane Ali expérimente le thriller dans »Justice rendue »

TIZI OUZOU – Le long métrage de fiction  »Justice rendue » du jeune réalisateur Reggane Ali explore le phénomène du kidnapping en optant pour le thriller comme genre cinématographique. Projeté mardi

Art & Culture Comments

La Légende Kabyle du mois de Janvier et du mois de Février.

Une ancienne légende raconte qu’il y a très longtemps, à l’époque où les animaux avaient la parole, une vieille femme vivait seule avec sa chèvre dans une petite maison en

Art & Culture Comments

Les femmes Amazighs tatouées (Algérie)

Chez les gens de la Chaouia de l’Aurès, en Algérie, la beauté d’une femme était jugée par ses tatouages. Traditionnellement, plus une femme était tatouée, plus elle était appréciée par les