Injustice/ L’homme “abandonné aux vers et aux fourmis” est décédé

Cet homme malade, blessé et atteint de troubles psychiques avait ému l’Algérie lorsqu’il avait été retrouvé abandonné à Ouled Fayet, tout près d’un ravin, les jambes rongées par les fourmis et les vers. El Watan TV avait dépêchée une équipe de reporters pour filmer cette scène abominable et porter à l’attention des Algériens l’incroyable et cruel sort réservé à Karim Messaoudi. 

Quelques jours plus tard, Elias Filali,  militant associatif et cyberactiviste, s’est déplacé au domicile de la famille de Karim Messaoudi pour rencontrer son père. Il a filmé les conditions inhumaines dans lesquelles vit cette famille dans un bidonville situé en contrebas de la basilique Notre Dame d’Afrique, sur les hauteurs d’Alger. Dans une vidéo émouvante, qui a soulevé une vague d’indignation sur les réseaux sociaux, le papa de Karim Messaoudi a lancé un cri de détresse en racontant le tragique destin que notre système de santé a réservé à son enfant. Aucun établissement de santé n’a lui prodiguer des soins.

 

(Visited 66 times, 1 visits today)
Previous A khenchela, pour avoir une maison il faut coucher avec le maire
Next Benghebrit: Le Tamazight sera enseigné, à terme, dans tous les établissements scolaires du pays

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 726 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Actualités Comments

Idir clarifie sa position sur le MAK et Ferhat Mehenni

Idir dément avoir rejoint le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK). « Est-ce qu’il y a quelque chose dans la vie courante qui laisse apparaître que je suis au

Algérie Comments

Vitesse de l’Internet : l’Algérie dernière de la classe

Le réseau de diffusion de contenu Akamai a publié son dernier rapport sur l’« état des lieux d’Internet », pour le premier trimestre 2016. Cette étude présente les données relatives à

Actualités Comments

France. Regroupement familial : bonne nouvelle pour les titulaires de l’AAH algériens

Le Conseil d’État français, par sa décision du 15 février 2016, vient de mettre fin à une injustice qui n’a que trop duré, en considérant que l’interprétation qui est faite