Histoires

La guerre se poursuit toujours contre le peuple Amazigh

LES ARABES N’ÉTABLISSENT LEUR DOMINATION QUE SUR DES PAYS DE PLAINES.

-Ibn Khaldoun-

La guerre se poursuit toujours contre le peuple amazigh. Elle cible de temps à autre, une région amazighe en Algérie à travers une politique systématique menée par le régime algérien et ses institutions sécuritaires et militaires chargées de mettre en œuvre ses plans diaboliques avec la bénédiction des institutions judiciaires qui assurent aux criminels l’impunité et l’amnistie.

Pendant deux ans, le régime algérien commet des crimes qui sont considérés par le droit international comme des crimes contre l’humanité. Aujourd’hui, il cible une région qui a tant donné pour cette nation, en l’occurrence, la Kabylie.

Deux jeunes Amazighs, Sofiane, 32 ans, marié et père d’une fillette et Rezki, 25 ans, tous deux originaires de Tawerga (Bumerdes) ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi par des militaires algériens en stationnement au niveau du lieu-dit Lemghasel près du village Attuc, dans la commune de Makuda (Tizi Wezzu). Leur véhicule était criblé de 240 impacts de balles ! Ensuite les militaires ont lancé trois grenades à l’intérieur de leur véhicule et leur corps sont totalement calcinés.

Face à ces pratiques racistes du régime algérien contre le peuple amazigh de Kabylie, nous Sekouti Khodir délégué Algérie pour l’Assemblée Mondiale Amazighe et le peuple Amazigh du Mzab, exprimons nos sincères condoléances au peuple amazigh de Kabylie et notre soutien indéfectible aux familles des victimes de ce crime et les habitants de Tawerga.

Khodir Sekouti,

Délégué Algérie pour l’Assemblée Mondiale Amazighe

Source: kabyle.com

(Visited 55 times, 1 visits today)

Sofiane H.

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3