Marguerite Taos Amrouche: " La première femme romancière algerienne "

Biographie

Marguerite Taos Amrouche

Marie-Louise dite Marguerite Taos Amrouche, fille de Belkacem et de Fathma Ath Mansour, sœur de Jean El Mouhouv Amrouche, Taos Amrouche est née le 4 mars 1913 à Tunis. Au début des années 1930, elle prépare un concours d’entrée à l’Ecole normale de Foutenay mais elle abandonnera quelques mois plus tard.

De 1933 à 1940, elle travaille pour Radio Tunis. Elle participe au congrès de chants de Fès au Maroc et obtient une bourse pour Madrid. Elle se met alors à la recherche des survivances berbères dans le folklore ibérique. En 1966, elle est invitée au Festival des arts “nègres” où elle obtient le prix de la musicologie.  Taos Amrouche a œuvré inlassablement pour sauver un patrimoine culturel voué à l’oubli.

Poèmes, proverbes, contes et légendes berbères ont été ainsi immortalisés dans Le grain magique”, ouvrage paru en 1965. Son répertoire compte pas  moins de 95 monodies. Sa voix sublime cristallise toute l’authenticité d’une culture venue du fin fond des âges et qu’elle restitue sans fioritures ni artifices. Mohamed Dib disait d’elle : “Que les attentifs à ces choses veillent bien noter cette poignée de chants : ce sont des semailles pour l’avenir”.

Taos Amrouche s’est éteinte le 2 avril 1976, elle avait 63 ans.

Marie-Louise Taos Amrouche la chanteuse

  • receuil de contes kabyle de taos amrouche, chant berberes de kabylie « Chants berbères de Kabylie », 1967, Grand prix du disque
  • album de taos amrouche, Chants de processions, méditations et danses sacrées berbères" « Chants de processions, méditations et danses sacrées berbères », 1967
  •  « Chants de l’Atlas », 1971
  • album de taos amrouche Chants espagnols archaïques de la Alberca", 1972 « Chants espagnols archaïques de la Alberca », 1972
  • album de taos amrouche, Incantations, méditations et danses sacrées berbères", 1974  « Incantations, méditations et danses sacrées berbères », 1974
  • album de taos amrouche, Chants berbères de la meule et du berceau", 1975 « Chants berbères de la meule et du berceau », 1975

Marie-Louise Taos Amrouche la romancière

  • roman de taos amrouche, "Jacinthe noire", roman, 1947 « Jacinthe noire », roman, 1947
  • racueil de poémes et contes kabyles de taos amrouche, "Le Grain magique", recueil de contes et de poèmes", 1966 « Le Grain magique », recueil de contes et de poèmes », 1966
  • roman de taos amrouche, "Rue des tambourins", roman, 1969 « Rue des tambourins », roman, 1969
  • roman de taos amrouche, "L'amant imaginaire", roman autobiographique, 1975 « L’amant imaginaire », roman autobiographique, 1975
  • roman de taos amrouche, "Solitude ma mère", roman posthume, 1995. « Solitude ma mère », roman posthume, 1995.

Notes

(Visited 573 times, 1 visits today)
Previous Retrouvés morts dans un véhicule carbonisé à Tizi Ouzou : Les familles des deux victimes réclament la vérité
Next La guerre se poursuit toujours contre le peuple Amazigh

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 725 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Personnalités Comments

Kateb Yacine, l’un des piliers de la littérature algérienne.

Considéré comme l’un des piliers de la littérature algérienne, Kateb Yacine, en parlant de lui, a constamment parlé des autres et aux autres, tout en étant ce qu’il souhaitait être

Personnalités Comments

AKSEL (ou Kusila). Prince amazigh du 7eme siècle après J.C, chef de la résistance à la conquête arabe

Son nom est orthographié de différentes façons par les auteurs musulmans: Kosayla, Qosayla, Kusila. On l’a rapproché du nom latin Caecilianus, Cécilien, prononcé Kekilianus et entendu par les arabes Kacilia.

Personnalités Comments

Ali Amrane, le symbole du rock kabyle

Ali Amrane est un chanteur kabyle né en 1969 à Igariden (Maâtkas en grande Kabylie). Très jeune, Ali Amrane s’intéresse à la musique. Il écoutait les chanteurs kabyles à la