Ali Amrane, le symbole du rock kabyle

Ali Amrane est un chanteur kabyle né en 1969 à Igariden (Maâtkas en grande Kabylie).

Très jeune, Ali Amrane s’intéresse à la musique. Il écoutait les chanteurs kabyles à la radio ou sur cassette. Ali Amrane essayait de chanter en fabriquant lui-même ses instruments à l’aide de bidons d’huile, de moteurs et de bout de bois. Ce jeune futur artiste a eu la chance d’hériter d’une guitare qui appartenait à son frère.

A l’age de 16 ans, Ali Amrane écrit ses premiers poèmes qu’avaient interprétés quelques chanteurs tels que Lani Rabah et Hamel Slimane. En 1988, Ali est étudiant à l’université de Tizi Ouzou, où il rejoint la compagnie théâtrale « Maghres ». Il est musicien pour la chorale, alors il profite de cette occasion pour glisser une de ses chansons dans le répertoire.

Par ailleurs, Ali Amrane a crée une autre manière de jouer à la guitare. Il se fait connaître en tant qu’auteur compositeur. En 1994, il à pu faire son premier enregistrement studio. Son premier titre s’intitule « Adhu » (le vent) dans le top local rock. Ali Amrane a voyagé de Tizi Ouzou à Tanger, Helsinki, Barcelone, Amsterdam…

En 1998, Ali enregistre son premier album solo sous le titre « amsbrid » (le routard). Les chansons d’Ali Amrane ont sillonné la Kabylie. Ce jeune chanteur a reçu le premier prix au festival national de la chanson amazighe. En 2000, il quitte la Kabylie pour l’Europe et s’installe à Paris. Dans la capitale française, Ali Amrane, travaille beaucoup. Il participe aux événements culturels et joue dans les cafés-concerts. Il a également participé au concert du printemps berbère au Zénith de Paris.

Quelque temps après, Ali Amrane a été l’invité principal du festival Tizi Rock. En 2008/2009, l’artiste présente son troisième album à Paris. L’album de cet artiste qui a commencé sa carrière à un jeune âge est un véritable bijou kabyle. Ali Amrane est aujourd’hui le symbole de la chanson Rock Kabyle.

Source: la-kabylie.com

(Visited 97 times, 1 visits today)
Previous Le festival Raconte-Arts à Iguersafene en Kabylie
Next Ait Menguellet - Iminig g-giḍ? Le voyageur de nuit (Traduction)

About author

Sofiane H.
Sofiane H. 725 posts

Passionné du web, des réseaux sociaux, et du design ;) Photographie <3 Amoureux du vélo :D et du Voyage :3

View all posts by this author →

You might also like

Personnalités Comments

Abdenour Abbas, le jeune Kabyle qui révolutionne le monde de la médecine aux USA!

De l’université de Tizi Ouzou puis à Lille en France, il rejoint l’Université de Californie avant d’atterrir à celle de Washington comme chercheur associé. Abdennour Abbas, un jeune kabyle bioingénieur

Personnalités Comments

Enrico Macias rêve toujours de retourner en Algérie

Dans un livre autobiographique intitulé L’envers du ciel bleu à paraître en octobre, le chanteur Enrico Macias confie n’avoir pas renoncé à retourner en Algérie, sa terre natale sur laquelle il n’est

Personnalités Comments

AKSEL (ou Kusila). Prince amazigh du 7eme siècle après J.C, chef de la résistance à la conquête arabe

Son nom est orthographié de différentes façons par les auteurs musulmans: Kosayla, Qosayla, Kusila. On l’a rapproché du nom latin Caecilianus, Cécilien, prononcé Kekilianus et entendu par les arabes Kacilia.